Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 10:40

"Oui, la pollution de l'espace, c'est tous les déchets qu'on balance dans le ciel et qu'on espère qu'ils reviendront pas, comme ça on pollue pas la Terre et ça nous débarrasse !"

 

Moui, la pollution de l'espace, ça ne consiste pas vraiment à jeter ses déchets dans le vide interstellaire... Même si le résultat en est assez proche. Car lorsque je parle de pollution de l'espace, je parle bien évidemment des déchets qui errent dans le vide, mais pas n'importe lesquels. Je vais vous parler des déchets qui tournent autour de la Terre.

Car oui, peut-être l'ignorez-vous, mais notre ciel est rempli d'objets divers et variés. Quand je dis ciel, je ne veux pas parler du ciel avec les nuages et les avions, je veux dire plus haut que cela. La partie du ciel où l'apesanteur règne, où les lois de Kepler sont maîtresses et où les spationautes s'amusent chaque année.

Et dans ce ciel-là, c'est un beau merdier. Car oui, cela fait environ 50 ans que l'on balance des satellites en grand nombre sur toutes les orbites possibles et imaginables autour de la planète. Sauf que bien entendu, les satellites ne sont pas éternels, il arrive un jour où l'on décide qu'ils sont devenus obsolètes et qu'on les laisse dériver tant bien que mal autour de la Terre. Le but du jeu étant bien entendu de garder un oeil sur ce tas de détritus incontrôlable en vue de protéger ceux qui sont en cours d'utilisation. Car ce serait quelque peu débile de détruire un beau satellite de communication à plusieurs millions de dollars juste parcequ'on a oublié qu'un vieux satellite météo était sur la trajectoire à un instant donné. 

http://www.futura-sciences.com/uploads/RTEmagicC_orbite-120209c.jpg.jpg

Bon d'accord, je suis un peu apocalyptique quand je présente les choses comme ça, en réalité, malgré le grand nombre d'objets à la dérive (environ 19 000), allant du satellite au boulon, il est très rare qu'une collision arrive. Car oui, le ciel c'est tout de même très grand, donc la distance moyenne entre deux objets est suffisamment grande pour qu'ils ne se percutent pas. Cependant, ce n'est pas impossible non plus. L'an dernier par exemple, un satellite russe inutilisé depuis des années est entré en collision avec un satellite de télécommunication. Alors ça la fout mal parceque déjà on a pas vu la collision venir (alors que des tas de mecs sont payés pour ça), et qu'en plus une fois que les deux satellites se sont rentrés dedans, ils sont bien entendus inutilisables l'un autant que l'autre, mais surtout ça créé un champ de débris assez conséquent et qui risque à son tour d'endommager d'autres satellites. Un vrai merdier ! Sans compter les restes des étages de fusées, les déchets chimiques tels que les carburants...

http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/debrisSpatiaux_19000_esa.jpg

Le problème est donc de réussir à contrôler ce genre de choses, parcequ'on ne pourra pas éternellement abandonner nos satellites foireux à leur bon vouloir dans l'espace. Une bonne solution alternative est de faire la même chose qu'avec la station spatiale MIR en mars 2001, à savoir la crasher dans l'océan afin qu'elle n'encombre pas. Car oui, à ce niveau là, vu la taille de l'engin, on peut bien parler d'encombrement. Mais pourquoi se soucier de ce qui pollue l'espace me demanderez-vous? Tout simplement parcequ'à force de bloquer les trajectoires de fusées avec des merdes volantes, on va finir par ne plus pouvoir envoyer quoi que ce soit sans qu'il s'abîme, en gros, on s'emprisonne nous même sur notre petite planète. C'est plutôt débile, vous en conviendrez.

Il est donc assez urgent à l'heure actuelle de nettoyer un peu tout ça, mais le problème c'est qu'on ne sait pas trop comment faire pour virer quelques milliers d'objets en tout genre de leur orbite, sachant que c'est pas donné à tout le monde de retrouver un boulon perdu dans l'espace... Et vous avez beau rire, je vous assure que c'est quand même dangereux. Il existe une seule personne sur Terre (connue) à avoir été blessée par une chute de débris de satellite (comme quoi... c'est pas impossible). En 1997, une américaine nommée Lottie Williams a été frappée dans un jardin public par un débris de satellite directement tombé du ciel. Heureusement pour elle, elle a survécue. Alors oui, méfiez-vous, je ne vous parle pas de ça pour détendre l'atmosphère en détournant l'attention de nos petits problèmes ici-bas. Les chutes de ferailles, ça pique !

http://www.astrochablais.ch/images/blessee_debrit.jpg

Le problème bien entendu, c'est qu'on ne peut pas réglementer ça avec des lois. Car l'espace, ça n'appartient à personne, à aucun pays, c'est libre de toute tyrannie de l'humanité, et donc aucune loi n'y existe (si vous voulez faire le criminel... suivez mon regard...). Par conséquent, tout le monde s'en fout, on balance et on verra bien ce qui se passe, le soucis étant qu'à long terme, les victimes au sol finiront par arriver tôt ou tard, et il faudra bien alors faire quelque chose. 

Bref, tout ça pour vous dire qu'un petit projet intéressant a été développé pour nettoyer le ciel, il consiste à utiliser une voile solaire qui freinerait le satellite en question pour lui faire quitter sa trajectoire et rentrer dans l'atmosphère (principe déjà utilisé par certains satellites en fin de vie à qui il reste du carburant). Bien entendu, c'est une solution pour l'avenir, pas pour le passé. Donc pour toutes les merdes qui flottent, il faudra attendre qu'elles tombent d'elles-mêmes en priant pour que ça ne tombe pas sur quelqu'un. Si dans les jours qui viennent, votre maison est frappée par un débris de métal de fabrication humaine... Repensez donc à tout cela ! Et attaquez le fabriquant en justice ! Parceque quand je dis débris, ça sera pas forcément du petit bout de feraille... Un fermier du texas a retrouvé ceci dans son jardin...

http://images.smh.com.au/2009/10/18/796695/deltaInTexas-600x400.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by The Scientist - dans Concept du jour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : The Scientist
  • The Scientist
  • : The Scientist vous présente la science et ses dérivés, et toutes les choses folles et insoupçonnées que nous réserve les scientifiques. Welcome to the mad world of The Scientist.
  • Contact

Recherche

Archives

Liens