Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 11:01

"Oui, la conquête de la Lune ça a été fait par Neil Armstrong, pas le cycliste mais l'astronaute, et c'est lui le mec qui a marché dessus en premier, c'était un américain et tout... Maintenant la Lune, elle appartient aux Etats-Unis !"

http://www.solcomhouse.com/images/apollo-13-patch.jpg

Bonjour à tous. Un concept du jour qui n'en est pas vraiment un, je vous l'accorde, mais aujourd'hui, je veux faire tenir le sujet avec l'actualité. C'est pour cette raison que je vais vous parler de la conqûete de la Lune, qui contrairement à ce que beaucoup de gens croient, ne s'est pas arrêtée après que Neil Armstrong ait posé le pied dessus en 1969. ("Attends, euh, tu nous parles d'actualité là, mais ça fait 40 ans que c'est fini ton truc... faut se réveiller mon petit gars !" Oui, je sais, patience, j'y viens! ) On oublie par exemple très facilement que les russes ont envoyé un robot sur la Lune, un petit rover similaire à ceux que les américains ont sur Mars (mais en plus gros, on est en plein dans les années 50-60 je vous rappelle). Ce petit rover s'appelait Lunakhod, et ils en ont posé deux modèles à la surface de la Lune. Bien sûr, c'était en 1970, donc un an après le premier homme sur la Lune, mais en même temps, lorsqu'on s'est fait grillé dans un domaine, on tente le suivant !

Car oui, la conquête de la Lune c'est avant tout une histoire de politique. Jamais nous n'y serions parvenus sans les tensions et les compétitions de la Guerre Froide. Car oui, à cette époque, entre les Etats-Unis et l'URSS, la seule chose qui motive le progrès est le progrès de l'autre. Il faut toujours avoir une longueur d'avance, en armement, en robotique, en ingénierie, en physique, pour ne pas se laisser surprendre par une prouesse de l'adversaire. Et bien entendu, le mieux pour décourager l'adversaire, c'est de lui faire un démo technique de nos capacités. C'est ainsi qu'est né le programme Apollo, lancé par Kennedy en 1961 qui affirma qu'aller sur la Lune serait réalisable en moins de 10 ans. Ce qu'il a fait.

http://www.wksu.org/storyimages/Stacy/Apollo/Kennedy%27s%20moon%20speech%20to%20Congress.jpg

La motivation et les fonds développés pour réaliser le programme Apollo sont la preuve de la détermination des américains à surpasser en grande pompe les capacités de l'URSS. C'est un peu une campagne marketing, à l'échelle planétaire. Il s'agit ici de montrer à un maximum de personnes que l'image de marque USA n'est pas si mauvaise que ça, et qu'elle peut rendre l'inaccessible à portée de main. Il y a 100 ans, aller sur la Lune était inimaginable, il y a 50 ans, c'est devenu réalisable, et maintenant c'est devenu impensable. 

Bien entendu, la mission Apollo ça ne marche pas du premier coup. La mission qui s'est posée pour la première fois à la surface de la Lune était la mission Apollo 11, ce qui signifie que les 10 premières n'étaient que des tests, des perfectionnements en vue de cet objectif final. Même les pauvres astronautes de la mission Apollo 10 qui avaient exactement les mêmes capacités ont été interdits de se poser, ils ne devaient que simuler l'opération qu'effectuerait Apollo 11 peu de temps après eux. Et c'est ainsi que le 21 juillet 1969, Apollo 11 se pose sur la Lune, et que Neil Armstrong foule du pied la surface sombre de la Lune, en prononcant cette phrase qui restera historique : "C'est un petit pas pour l'Homme, mais un grand pas pour l'Humanité".

http://www.thekidswindow.co.uk/images/CMScontent/Image/Neil_Armstrong_Footprint.jpg

Mais avant d'en arriver là, de nombreux problèmes sont survenus. Des astronautes sont morts dans la mission d'entraînement en conditions réelles d'Apollo 1, un incendie s'étant déclaré dans le module de commande, les astronautes ne pouvant sortir suffisament rapidement du module, ils ont tous les trois péris dans les flammes. Leurs noms : Virgil Grissom, Edward White et Roger Chaffee. C'est ainsi qu'à débuter le programme Apollo, par un tragique accident qui a coûté la vie à trois astronautes, et qui a permit à la NASA d'apprendre de ses erreurs. La première modification effectuée à été de repenser l'écoutille de sortie pour qu'elle puisse être ouverte en moins de 10 secondes en cas de problème similaire. Il faut souvent des sacrifices pour avancer.

http://www.kaigriesbacher.de/HumanSpaceFlight/images/content/pics/Apollo_1.jpg

Bien entendu, le programme Apollo ne s'est pas terminé avec Apollo 11. Après cette mission historique, les américains ont développés des missions jusqu'à Apollo 17. Les missions suivantes furent annulées pour cause de restriction budgétaire (et oui, lorsqu'on ne fait plus rêver les gens ils ne vous donnent plus leur argent). Ces missions ont permis aux américains de ramener près de 380 kg de pierres lunaires sur Terre, ce qui est un exploit comparés au 330 grammes ramenées par les missions robotisées de l'URSS. Car oui, avant d'aller gambader sur la Lune joyeusement, les missions Apollo sont avant tout des missions scientifques (du moins c'est l'argument de vente pour certains), et elles ont permis d'en apprendre bien plus sur notre satellite.

Et aujourd'hui, pourquoi ne retournons-nous pas sur la Lune? Car ça coûte cher, que ça ne sert à rien, et que personne ne veut se risquer à y aller pour se tourner les pouces. Les gouvernements pensent que tout a déjà été fait sur la Lune, du moins tout ce que des hommes pouvaient y faire, et que si il est nécessaire d'y aller pour y faire quoi que ce soit, y envoyer un robot sera beaucoup moins coûteux et risqué, car en cas de pépin, personne ne meurt. Cependant, on abandonne pas totalement la Lune pour autant, certains y envisagent à long terme d'y installer une base lunaire permanente, qui permettrait aux astronautes d'avoir un pas de tir avancé pour les missions plus lointaines, mais je vous avouerai que pour le moment, c'est juste un vague projet dessiné sur post-it, et ce qui intéresse la NASA pour le moment, c'est Mars.

Bref, tout ça pour vous dire qu'aujourd'hui, cela fait 40 ans jour pour jour que l'incident Apollo 13 a eu lieu. Cet incident s'est produit alors que trois astronautes, Jim Lovell, Jack Swigert, et Fred Haise sont en routes pour la Lune. A mi-chemin, une explosion se produit sur le module de commande, une étincelle enflamme l'un des réservoirs d'oxygène et les astronautes sont obligés de se cloîtrer dans le module Lunaire. Commence alors une course contre la montre pour ramener sains et saufs les trois astronautes, la NASA va développer le programme de sauvetage le plus ambitieux de tous les temps et à force de patience et de détermination, ils réussiront à ramener les hommes sur Terre, en contournant la Lune. C'est probablement en partie pour cela que certains ont peurs du chiffre 13... Apollo 13, le 13 avril 1970, explosion... Bref, ayez une pensée pour ces hommes courageux qui ont failli y rester dans le vide de l'espace, et qui sont les premiers êtres humains a être revenus vivants d'un accident de l'espace!

http://www.alanbeangallery.com/apollo13.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by The Scientist - dans Concept du jour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : The Scientist
  • The Scientist
  • : The Scientist vous présente la science et ses dérivés, et toutes les choses folles et insoupçonnées que nous réserve les scientifiques. Welcome to the mad world of The Scientist.
  • Contact

Recherche

Archives

Liens