Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 17:14
"Euh The Scientist, les supernovaes c'est des trucs qui explosent dans l'espace, et ça fait un bruit d'enfer, tout est détruit autour, et puis ça fait des belles couleurs et c'est joli à voir..."

Les supernovaes. Quel concept ! Ici, nous allons parler des limites de la physique connue. Car les supernovaes (une supernova, des supernovaes, latin oblige) sont des phénomènes célestes absolument incroyables tant sur le plan de la physique que sur le plan métaphysique. Vous allez comprendre pourquoi.

Tout d'abord, qu'est-ce qu'une supernova? Il s'agit en faite de l'explosion violente d'une étoile qui s'effondre sur elle-même. D'accord, je vous explique. Une étoile massive (vraiment massive...) consomme d'énormes quantités d'hydrogène lors de la fusion thermo-nucléaire lui permettant de briller (voir Soleil). Les étoiles massives "vivent" moins longtemps que les petites étoiles, pour la simple raison qu'elles consomment plus vite leur carburant. Lorsque l'hydrogène vient à manquer, l'étoile se contracte, et en se contractant, augmente la pression au coeur et donc la température, permettant d'entamer la fusion de l'hélium, ce qui bloque la contraction. La contraction reprend lorsque l'hélium vient à manquer, et ce cycle continue avec d'autres éléments chimiques, jusqu'au moment où plus aucun carburant n'est disponible et que l'effondrement de l'étoile ne peut être stoppé.

Lorsque l'étoile s'effondre, il existe plusieurs scénario possible. Soit elle se stabilise sous forme de naine blanche, en éjectant de la matière superflue, soit elle explose violemment en donnant naissance à une étoile à neutron ou à un trou-noir, ce que l'on appelle une supernova. Le phénomène a lieu lors de l'effondrement très rapide de l'étoile. En effet, lorsque toute la matière se contracte sur le coeur, cela créé un effet de souffle qui expulse toute l'enveloppe de l'étoile dans le milieu interstellaire. Pour vous donner un exemple (même si il ne correspond pas du tout à ce qui se passe, c'est pour avoir un ordre d'idée), essayez d'appuyer très fort sur le ballon gonflable d'un gamin lorsque celui-ci souffle dedans....

Ce qui est remarquable avec les supernovaes, c'est leux extrême brillance. En effet, elles font parties des corps les plus brillants du ciel, ce qui fait qu'il est possible de les distinguer au milieu d'une galaxie parmi des milliards d'autres étoiles, même vues depuis la Terre (sur Terre, on ne peut voir aucune étoile d'une autre galaxie individuellement).

http://www.astrosurf.com/luxorion/Images/sn1994d-n4526.jpg

                                                                       (SN 1994 D)


Autre fait remarquable, les supernovaes sont extrêmement régulières dans leur luminosité. C'est-à-dire que quelques soit l'étoile qui explose, on peut connaître la valeur de sa luminosité maximale, ce qui en apparence comme ça, ne sert à rien, mais c'est en réalité l'une des rares techniques disponibles pour calculer les distances en dehors de notre galaxie. 
Malgré cela, une supernova reste un évènement très rare. Bien sûr, on en trouve quelques unes parfois, mais dans notre galaxie par exemple, aucune supernova n'a été observée depuis l'invention du télescope au début du 17ème siècle. Et bon sang ça fait quand même 400 ans!

En fait, il existe une trace de l'observation terrestre d'une supernova. La supernova que l'on connaît mieux aujourd'hui sous le nom de Nébuleuse du Crabe ( en fait ce sont les restes de l'explosion ). Et cette supernova a été observée par les chinois, les européens, et même les peuples d'Amérique du Sud en l'an 1054. Pire encore, elle était visible en plein jour ! (ouais, vous allez pas me prendre le chou avec Vénus que l'on voit aussi le jour, celui qui a vu un étoile à midi, il m'appelle tout de suite !)

http://www.explorenm.com/hikes/PenascoBlanco/09/supernova.jpg



Et autre particularité des supernovaes, leur résultat. Car oui, au delà du fait de laisser une magnifique nébuleuse de gaz dans l'espace que les gens prendront en photos dans tous les sens sans savoir de quoi il s'agit, l'étoile en elle-même ne disparaît pas totalement. Dans le premier cas, le plus "convenable", le coeur de l'étoile subsiste et donne ce que l'on appelle une étoile à neutron (une étoile constituée de neutrons comme son nom l'indique), et dans le cas le plus "dramatique", un trou noir apparaît. La limite entre ces deux cas s'appelle la Limite de Chandrasekhar (un indien). Cet homme a défini une limite de masse au-delà de laquelle une étoile en s'effondrant donne naissance à un trou noir.

Et lorsqu'on en arrive là, on joue avec les limites de la physique connu (je vous rappelle que les trous noirs, par définition c'est noir, donc assez difficile à observer et donc à étudier). Et la métaphysique entre en scène avec le "mais qu'y a-t-il dans un trou noir?", question que toute personne connaissant l'existence de ces corps se pose au moins une fois dans sa vie. Pour ma part, je pense qu'il n'y a... euh rien, toute façon on meurt avant d'arriver dedans.

http://www.genetologisch-onderzoek.nl/wp-content/image_upload/blackhole.jpg




Bref, tout ça pour vous dire que les supernova, ça pète, c'est joli, ça défonce les yeux, mais surtout, c'est fun ! 

Donc sur ce, bonne réflexion, bande de moules ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by The Scientist - dans Concept du jour
commenter cet article

commentaires

Arthur 19/03/2010 21:54


Super article, tout comme celui sur le principe d'inertie et comme tout les autres d'ailleurs . J'apprécie beaucoup ton
travail,  surtout que tu as le don d'expliquer ton sujet de manière limpide et concise. De plus, à chaque fin de lecture, on se rend compte qu'on a appris une nouvelle chose . Ce qui est surtout appréciable, en ce qui me concerne, c'est que ton blog permet de faire le point sur nos connaissances , en
plus de les accroître. Et ça c'est important quand, comme moi on est en seconde et qu'on recherche des blogs fiables plûtot que Wikipédia pour en apprendre plus sur la Physique et les autres
sciences.
En bref, continue comme ça, c'est du bon boulot et j'en parlerais à des amis pour qu'il vienne faire un tour.
 PS: J'ai quelques suggestions de sujets d'articles : Les Quatres forces fondamentales et les tentatives d'unification ;  ou alors l'électromagnétisme ; ou sinon tu pourrais aborder la
physique des matériaux avec la supraconduction par exemple. Enfin, ce ne sont que des propositions


The Scientist 20/03/2010 11:06


Je te remercie beaucoup pour toutes ces critiques, et j'apprécie énormément le geste. J'essayerai de continuer dans la lignée (sans perdre ma motivation, ce qui n'est pas évident tous les jours, je
pense que ça se ressent dans certains articles). Et d'accord, je traiterai tes sujets dans les jours qui viennent, mais ça va être autrement plus complexe, mais bon ! Le lecteur est roi !

Bonne journée à toi. Et oui, n'hésites pas à faire tourner !


Présentation

  • : The Scientist
  • The Scientist
  • : The Scientist vous présente la science et ses dérivés, et toutes les choses folles et insoupçonnées que nous réserve les scientifiques. Welcome to the mad world of The Scientist.
  • Contact

Recherche

Archives

Liens