Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 16:34

"Oui, l'effet de serre, c'est un truc bidon inventé par les écologistes pour arrêter de consommer du pétrole, moi je dis que c'est un peu exagéré, on va pas tous mourir aussi vite, mais bon... faut voir..."

Bonjour, sujet écologie aujourd'hui, je vais vous parler un petit peu de l'effet de serre. Car oui, à force d'entendre des conneries du genre "Le CO2, ça n'a jamais chauffé quoi que ce soit", ben ça me gonfle et il est temps de remettre la pendule à l'heure avec des faits simples et évidents. Alors je sais que ça vous gonfle, on arrête pas de vous rabâcher les oreilles avec ça, tout le monde en parle, les journaux, la télé, la radio, on dit qu'on est écolo mais personne ne bouge son cul... Ben ça ne fait pas de mal de récapituler les choses non?

http://media.koreus.com/200712/13animal-insolite10-mini.jpg

 

Tout d'abord, pour les plus absents d'entre vous, qu'est-ce que l'effet de serre? Tout simplement, c'est un effet de réchauffement de la planète supplémentaire au chauffage solaire "naturel" susceptible de provoquer des perturbations climatiques et écologiques particulièrement désagréables pour la vie (notamment humaine, quand on parle de catastrophe, on pense surtout à notre gueule). On étouffe donc dans la chaleur ambiante, comme sous une serre en plein cagnard, d'où le nom d'effet de serre (bah oui, ça veut pas dire que c'est bon pour les plantes).

Bien entendu, cet effet de serre n'est pas complètement naturel. Je ne vais pas faire la mauvaise langue en disant que c'est uniquement de la faute des hommes, ni le gros hypocrite en disant que de toute façon c'est normal, c'est la nature, je pense que c'est un phénomène naturel, mais l'homme ajoute sa main à la pâte pour rendre les choses encore plus rapides et violentes. Donc l'effet de serre est dû à certains gaz présents dans notre atmosphère (naturellement ou par la force des choses donc), notamment le dioxyde de carbone (CO2). Petite explication du fonctionnement:

Lorsque la Terre est éclairée par le Soleil, les rayons pénètrent l'atmosphère et atteignent le sol. Il y a donc un réchauffement du sol. Lorsque le sol se refroidit (notamment la nuit), une partie de cette chaleur est renvoyée vers l'espace, c'est pour cela que sur Terre il ne fait pas -100° quand il n'y a plus de Soleil. Le problème de l'effet de serre est qu'une partie de la chaleur renvoyée par la Terre est prisonnière, les gaz l'absorbent puis la réemettent dans toutes les directions, et notamment vers le sol, ce qui engendre un afflux de chaleur supplémentaire. Petit schéma explicatif :

 

http://souklaye.files.wordpress.com/2009/04/effet-serre.jpg

 

Donc bien entendu, il existe de nombreux sceptiques, qui vous diront notamment que rien n'est prouvé, que le réchauffement climatique d'aujourd'hui a déjà eu lieu il y a des millions d'années et que l'homme n'était pas là pour le faire. Certes, ce n'est pas faux. Ce qu'on peut cependant affirmer, c'est que le CO2 EST un gaz à effet de serre. Pour preuve directe, je peux vous prendre en exemple le cas de Vénus. Vénus possède une atmosphère composée principalement de dioxyde de carbone. Son atmosphère est tellement dense que la lumière n'atteind presque pas la surface, des gros nuages la recouvre en permanence. La température dans la haute atmosphère de Vénus est de l'ordre de -43°C. A sa surface, elle est de 462°C en moyenne. Et ceci n'est pas dû au fait que la planète est plus proche du Soleil, car sa surface reçoit très peu de lumière comparé à la Terre, la majorité du rayonnement est absorbée et réfléchie par la couverture nuageuse.  C'est donc un excès de température lié à l'effet de serre des gaz de l'atmosphère (96% de dioxyde de carbone). Soit une augmentation de la température de 505°C par effet de serre. A titre de comparaison, sur Terre, sans effet de serre la température moyenne serait de -18°C, mais grâce à cet effet (modéré, la quantité de dioxyde de carbone dans notre atmosphère est très très faible comparée à celle de Vénus), elle est en réalité de 15°C.

 

Donc ceux qui vous diront que l'effet de serre c'est du pipeau, mais foutez leur votre main dans le pif et expliquez leur que sur Vénus c'est la merde ! Je conçois que l'on puisse être sceptique du fait que l'on ne sait pas trop qui est responsable de cet effet de serre, si c'est naturel ou bien si l'homme y contribue, mais enfin si on est un peu réaliste, il suffit d'avoir foutu les pieds à Paris une fois dans sa vie pour être certain que l'homme n'est certainement pas en train d'améliorer la nature... Et ceux qui écoute Claude Allègre déblatérer ses paroles avec les yeux remplis d'admiration, posez-vous la question : Et si on empirait les choses, ne faudrait-il pas essayer d'arrêter, dans le doute?

 

http://bricoler.files.wordpress.com/2009/10/rechauffement-climatique-1.jpg

 

Bref tout ça pour vous dire que les scientifiques en ont marre de passer pour des billes face aux arguments des "climato-sceptiques". Car oui, dénigrer les propos des scientifiques du climat en disant qu'il n'y a pas de réchauffement climatique et que tout va bien, ça donne un sacré coup à la crédibilité de ces scientifiques. Ils passent pour des nuls et des zéros pas foutus de savoir si oui ou non il y a réchauffement, uniquement parceque certains "pseudo-scientifiques" viennent argumenter à la télé ou à la radio. Une lettre ouverte à la ministre de la recherche et aux organismes de recherche français a été signée par 410 scientifiques du climat pour réclamer une affirmation officielle de la situation. Il y est souligné notamment que les pseudo-scientifiques climato-sceptiques ne bénéficient pas du même traitement que les scientifiques professionnels, ne serait-ce que dans le jugement. 

Car oui, au cas où vous l'ignorez, un article scientifique est relu et relu dans tous les sens par d'autres scientifiques avant d'être validé et publié, pour en filtrer toutes les erreurs possibles tant sur le fond que la forme. Ce qui n'est pas le cas des livres publiés par d'autres, qui bien entendu ne passent qu'entre les mains d'un éditeur et ne foule pas une seule seconde le filtre puissant de la communauté scientifique. C'est en quelque sorte de la presse à scandale pour scientifiques. C'est bidon, ça n'a pas de sens, mais tout le monde le croit quand même... Les scientifiques veulent récupérer la confiance du public, car après tout ils bossent avec l'argent de nos impôts, et ne gagnent pas de l'argent en jouant les bonimenteurs.

 

Bref sur ce, bonne réflexion, bande de moules !

Partager cet article

Repost 0
Published by The Scientist - dans Concept du jour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : The Scientist
  • The Scientist
  • : The Scientist vous présente la science et ses dérivés, et toutes les choses folles et insoupçonnées que nous réserve les scientifiques. Welcome to the mad world of The Scientist.
  • Contact

Recherche

Archives

Liens